HELLER DEWOITINE 501

10,00

Sur les 125 Dewoitine D.500/501 en service le 10 mai 1940, seuls une quarantaine sont présents dans les décomptes effectués par l’armée française après l’armistice. Les autres ont été soit accidentés ou abandonnés. Les exemplaires saisis par l’armée allemande sont mis à la ferraille. La plupart des avions aux mains de l’armée française sont stockés puis détruits.

Rupture de stock

Description

Sur les 125 Dewoitine D.500/501 en service le 10 mai 1940, seuls une quarantaine sont présents dans les décomptes effectués par l’armée française après l’armistice. Les autres ont été soit accidentés ou abandonnés. Les exemplaires saisis par l’armée allemande sont mis à la ferraille. La plupart des avions aux mains de l’armée française sont stockés puis détruits.

L’escadrille no 6 est rebaptisée 1/6 et maintient cinq derniers D.501 en service pendant l’armistice. Elle s’installe à Thiès en juillet 1940, d’où elle défend avec ces avions le navire de ligne Richelieu, pris à partie par les Britanniques le 7 juillet. Des Curtiss H-75A les remplacent ensuite et l’escadrille est dissoute à la fin de 1941.

Informations complémentaires

Poids 0,4 kg

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “HELLER DEWOITINE 501”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.