AOSHIMA KAGERO JAPAN NAVY DESTROYER

10,00

Le Kagerō (陽炎) était un destroyer, navire de tête de classe Kagerō en service de la Marine impériale japonaise pendant la Seconde Guerre mondiale.

1 en stock

Description

Le Kagerō (陽炎) était un destroyer, navire de tête de classe Kagerō en service de la Marine impériale japonaise pendant la Seconde Guerre mondiale.

Sa quille est posée à l’Arsenal naval de Maizuru le , il est lancé le et mis en service le .

Après l’attaque de Pearl Harbor le Kagerō rejoint la 19e Division de destroyer de la 2e Flotte où il opère à Itouroup, dans les Îles Kouriles, comme navire d’escorte dans la formation Kidō Butai de Chūichi Nagumo. Le navire retourne à Kure le .

En , le Kagerō escorte le porte-avions Shōkaku et Zuikaku à Truk puis jusqu’à Rabaul pour couvrir les débarquements des troupes Japonaises à Rabaul et à Kavieng. Il revient avec le Shōkaku à Yokosuka le et patrouille sans succès tout le mois durant. Le , il quitte Yokosuka avec le Shōkaku et le Zuikaku pour Sulawesi, dans les Indes orientales Néerlandaises.

Le Kagerō quitte l’île le en escortant les porte-avions pour le raid sur Ceylan prévu le même jour. Après les bombardements japonais sur Colombo et Trinquemalay à Ceylan, le navire retourne à Kure pour des réparations le . Le , il est redéployé sur Saipan en escortant un convoi de troupes pour la bataille de Midway. Par la suite, il escorte les croiseurs Kumano et Suzuya jusqu’à Truk avant de retourner à Kure.

Le , il escorte le navire de transport Kikukawa Maru jusqu’à Kiska, dans les Îles Aléoutiennes. Le , il assiste au remorquage du destroyer endommagé Kasumi en transit vers le Japon.

À la mi-août, il escorte le croiseur Jintsū à Truk puis à Guadalcanal. Jusqu’à , il effectue de nombreuses patrouille entre Guadalcanal et les Îles Shortland, ainsi que de nombreux “Tokyo Express” dans les Îles Salomon. Au cours de cette période, il participe à la bataille des Salomon orientalesSanta Cruz, Guadalcanal et Tassafaronga.

À la mi-, le Kagerō retourne avec le porte-avions Jun’yō à Kure pour les réparations. À la mi-mars le Kagerō, le Junyō et le Hiyō retournent à Truk. Après avoir escorté un transport de troupes de Rabaul à Kolombangara, le Kagerō touche une mine le . Quasi incapable de manœuvrer et sans défense, il est ensuite attaqué par des avions alliés et coulé au sud-ouest de Rendova à la position 8° 08′ S, 156° 55′ E. 18 membres d’équipage ont été tués et 36 ont été blessés. Le Kagerō est rayé des registres le .

 

 

Informations complémentaires

Poids 0,4 kg

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “AOSHIMA KAGERO JAPAN NAVY DESTROYER”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.